Construction d’un nouvel atelier de presse ŠKODA à Mladá Boleslav

  • Nouvelle gamme de presse turbo PXL II jusqu’à 15% plus performante que les systèmes classiques grâce à une technologie innovante de servomoteur et de récupération d’énergie.
  • La presse à grande vitesse permet également pour la première fois de presser de grandes pièces de carrosserie en aluminium. Avec une capacité journalière de 23 000 pièces.
  • ŠKODA investit un total de 86,4 millions d’euros dans la technologie, la construction et l’infrastructure, créant 140 nouveaux emplois au siège
  • Le membre du directoire de ŠKODA pour la Production Michael Oeljeklaus explique “Le PXL II est un élément important de la stratégie environnementale GreenFuture”

Mladá Boleslav, le 16 décembre 2016 – ŠKODA élargit encore ses capacités de production. Le constructeur tchèque est en train de construire à Mladá Boleslav un atelier de presse à la pointe de la technologie et particulièrement efficace sur le plan énergétique. Le lancement de la nouvelle ligne de turbo-presse PXL II s’est effectué en 2015 avec la construction d’une salle de 11 600 m². Les essais de cette nouvelle ligne de presse PXL II débutera dans une semaine.

«Le nouvel atelier de presse est un autre élément important de notre stratégie environnementale «Green Future», qui met l’accent sur la production efficace et durable des ressources et des véhicules énergétiques», déclare Michael Oeljeklaus, membre du directoire de ŠKODA pour la Production et la Logistique. «Le système est l’un des plus modernes du genre en Europe centrale. En plus de son efficacité énergétique exemplaire, il permet également un processus de production particulièrement souple et des temps de commutation nettement plus courts grâce aux servomoteurs décentralisés.» Le temps nécessaire pour les changements a été réduit à seulement trois minutes.

Une nouvelle technologie de servomoteurs est utilisée pour la nouvelle ligne de presse PXL II. L’énergie requise pour produire les pièces pressées est générée directement par les 14 servomoteurs sur la ligne de presse. En revanche, l’entraînement conventionnel de la presse mécanique utilise l’énergie accumulée dans un volant. Contrairement à ce système, l’énergie de conversion peut être réglée de manière flexible et régulée selon les besoins avec le nouveau système. Un autre avantage est que l’énergie libérée pendant le pressage peut être partiellement récupérée. Par rapport aux systèmes conventionnels, la nouvelle ligne de presses consomme jusqu’à 15% d’énergie en moins en fonctionnement continu et se caractérise également par sa facilité d’utilisation. Il s’agit de l’une des 20 installations de ce type au sein du groupe Volkswagen, et elle permet également de presser pour la première fois de grosses pièces en aluminium. La ligne PXL utilise des technologies de pointe pour contrôler le transport des pièces pressées entre les différentes étapes du processus. Cela augmente la capacité totale à 80 000 pièces dans la catégorie XL.

La phase d’optimisation avec une production limitée commence le 20 décembre 2016. En février 2017, la première ligne de pressage de ŠKODA pour les pièces de carrosserie en aluminium sera en pleine opération et jusqu’à 23 000 pièces de presse seront produites pour plusieurs modèles chaque jour. Dans ce projet, ŠKODA a investi au total 86,4 millions d’euros et créé 140 nouveaux emplois.