Il y a 40 ans la ŠKODA 130 RS s’imposait au Rallye de Monte Carlo

  • Rallye de Monte Carlo 1977: les équipes usine de ŠKODA remportent les 2 premières places dans la catégorie des véhicules de moins de 1 300 cc
  • «Porsche de l’Est»: la ŠKODA 130 RS a été l’une des voitures de rallye les plus réussies de son époque
  • Une tradition plus que séculaire: une voiture de Mladá Boleslav a participé au «Monte Carlo» dès 1912

Monte Carlo / Mladá Boleslav, février 2017 – 40ème anniversaire de la victoire sensationnelle au Col de Turini: en janvier 1977, la ŠKODA 130 RS, pilotée par les pilotes d’usine Václav Blahna et Lubislav Hlávka, a remporté le Rallye de Monte Carlo dans la catégorie des véhicules de moins de 1300 cc. Milan Zapadlo / Jiří Motal a terminé deuxième à bord d’une autre ŠKODA 130 RS. Avec cette double victoire, la prédécesseur de la ŠKODA FABIA R5 a écrit l’un des chapitres les plus renommés de l’histoire du sport automobile du constucteur tchèque.

 «Dans les années 70 et 80, la ŠKODA 130 RS a réalisé des résultats exceptionnels lors de rallyes mais aussi sur circuits», a déclaré Michal Hrabánek, Directeur de ŠKODA Motorsport. «Cette grande histoire nous motive encore aujourd’hui. L’actuelle ŠKODA FABIA R5 poursuit le succès des ŠKODA POPULAR, ŠKODA 130 RS, ŠKODA FAVORIT et d’autres modèles “, a ajouté Hrabánek.

«Les voitures de Mladá Boleslav participent au Rallye de Monte-Carlo depuis 1912», a déclaré Andrea Frydlová, Directeur du musée ŠKODA de Mladá Boleslav. «La ŠKODA 130 RS a façonné la réputation de ŠKODA. Obtenir cette voiture de rallye pendant l’économie planifiée de la Tchécoslovaquie n’était pas facile et démontre l’expertise technique et l’engagement des concepteurs et ingénieurs de ŠKODA à l’époque», a poursuivi Frydlová.

En 1912, le comte Sascha Kolowrat-Krakowski participait au rallye de Monte-Carlo dans une voiture Laurin & Klement décapotable. En 1936, le roadster ŠKODA POPULAR piloté par Pohl / Hausman a pris la 2ème place dans la catégorie des véhicules de moins de 1500 cc. Outre les pilotes tchèques, les pilotes de Finlande, de Norvège et d’Allemagne ont également remporté les honneurs pour ŠKODA. En 1961, des équipes privées scandinaves ont participé au Rallye de Monte-Carlo avec la ŠKODA OCTAVIA Touring Sport. L’équipage finlandais Keinänen / Eklund a remporté la victoire dans la catégorie des véhicules de moins de 1300 cc, tandis que les Norvégiens Gjolberg / Martinsen s’emparait de la deuxième place.

En 1977, ŠKODA a pu répéter ce triomphe face à une concurrence plus sévère. L’équipe d’usine s’est préparée minutieusement pour le «Monte» avec un programme d’entrainement quotidien allant jusqu’à 500 kilomètres par voiture. Le 22 janvier 1977, il y avait 198 véhicules au départ. Seulement 45 voitures ont franchi la ligne d’arrivée le 28 janvier. Václav Blahna a remporté la catégorie des véhicules de moins de 1.300 cc avec Lubislav Hlávka, suivi par Milan Zapadlo et Jiří Motal. Dans le classement général, la ŠKODA 130 RS s’est classée 12ème et 15ème face à la concurrence considérablement plus forte. La troisième équipe de ŠKODA, Svatopluk Kvaizar / Jiří Kotek, a dû prendre sa retraite en raison d’un problème technique.

Le plus grand succès de la ŠKODA 130 RS a été la victoire globale dans le classement des constructeurs du Championnat d’Europe des voitures de tourisme de 1981.

La ŠKODA 130 RS a été considérée comme la «Porsche de l’Est» dans les années 1970 et 80, faisant ses débuts en 1975. Le coupé d’environ quatre mètres de long ne pesait que 720 kg. Le toit, le capot et la porte étaient fabriqués en aluminium, tandis que les ailes et le cache moteur étaient fabriqués en plastique renforcé de fibres de verre (GRP). Une cage en tube d’acier protégeait le conducteur et le navigateur.

La ŠKODA 130 RS a été propulsée par un moteur à quatre cylindres à l’arrière, refroidi à l’eau, d’une capacité de 1.3 litres. Sa puissance de sortie de 140ch (103 kW) était suffisante pour atteindre une vitesse maximale de 220 km/h. Les astuces techniques incluent les carburateurs Weber jumeaux et le système de lubrification par carter sec. Le carter a été moulé en aluminium.

ŠKODA Motorsport a répété en 2017 le succès d’il y a 40 ans sur le Rallye de Monte-Carlo et a marqué une nouvelle étape dans la réussite de l’équipe. Andreas Mikkelsen / Anders Jæger ont remporté le rallye le plus célèbre du Championnat du Monde de Rallyes de la FIA au volant d’une ŠKODA FABIA R5. En finissant deuxième, Jan Kopecký / Pavel Dresler ont complété la double victoire pour ŠKODA Motorsport.