La ŠKODA OCTAVIA célèbre ses 60 ans

  • La production de la première ŠKODA OCTAVIA a débuté en 1959
  • En avril 1996, ŠKODA ressuscite ce nom prestigieux
  • Un best-seller parmi la gamme de modèles de ŠKODA avec plus de 6,5 millions d’OCTAVIA vendues sur toutes les générations

 
Mladá Boleslav / Francfort, le 10 septembre 2019 – La ŠKODA OCTAVIA célèbre ses 60 ans en cette année 2019. Les premières unités de ce modèle légendaire de ŠKODA sont sorties de la chaîne de production de Mladá Boleslav au début de l’année 1959. Au milieu des années 90, la première nouvelle génération d’OCTAVIA a hérité des qualités de la populaire voiture compacte.
 
Il y a soixante ans, le nom OCTAVIA enrichissait pour la première fois la gamme de ŠKODA. Le fait que ce nom soit dérivé du mot latin « octavia » n’est pas une coïncidence. Il signifie « huitième » – la nouvelle venue était alors le huitième modèle du constructeur depuis la Seconde Guerre mondiale, ainsi que la huitième ŠKODA à proposer la suspension indépendante, proposée par le constructeur tchèque depuis 1933. Dans deux mois seulement sera dévoilée la quatrième génération « moderne » du best-seller de ŠKODA.
 
En janvier 1959, la première ŠKODA OCTAVIA à deux portes quittait les chaînes de production du site historique de Mladá Boleslav, où elle était fabriquée à ses débuts à côté des Š440 et Š445. Sous son capot, l’OCTAVIA disposait d’un robuste quatre cylindres de 1,1 litre développant une puissance de 40 ch (29,4 kW), transférée aux roues arrière via une boîte à quatre vitesses. La vitesse de pointe était de 110 km / h et sa consommation de carburant moyenne était de 7,7 l aux 100 km. Son design attractif s’associait à de réelles qualités dynamiques. Des innovations techniques telles que l’essieu avant à ressorts hélicoïdaux et un stabilisateur à barre de torsion permettaient à l’OCTAVIA d’offrir un confort de conduite certain et une excellente maniabilité. L’introduction de phares asymétriques en 1959 a permis de renforcer la sécurité active. La même année, ŠKODA lançait également une variante plus puissante, l’OCTAVIA SUPER, dotée d’un moteur de 1,2 litre d’une puissance de 45 ch (33 kW). La demande pour les modèles OCTAVIA a grandi rapidement en République Tchèque comme à l’international.
 
Le 10 mars 1960, le constructeur tchèque présente, au Salon de l’automobile de Genève, la variante sportive, l’OCTAVIA Touring Sport (TS), avec une puissance de 50 ch (37 kW). ŠKODA propose l’homologation de la TS par la Fédération internationale de l’automobile (FIA) pour être utilisée dans les courses et rallyes dans la catégorie des voitures de route non modifiées. La voie est alors libre pour que les deux portes, qui pouvaient atteindre une vitesse de 130 km / h, se fassent une place dans le monde du sport automobile. Avec des victoires dans sa catégorie en 1961, 1962 et 1963, l’OCTAVIA TS a remporté de grand succès au rallye MONTE CARLO.
 
Le 11 septembre 1960, ŠKODA dévoile l’OCTAVIA COMBI à Brno; elle est dotée d’un hayon en deux parties horizontales. Malgré des dimensions extérieures compactes et la place disponible pour 5 personnes, elle offre un coffre de 965 mm de long et d’une capacité de 690l. En rabattant les sièges arrière, le volume peut aller jusqu’à 1 050 litres.
 
La berline à deux portes continue d’être produite jusqu’en 1964 – la dernière unité quitte la chaîne de Mladá Boleslav le 11 avril. ŠKODA lance une toute nouvelle gamme de modèles de 1000 / 1100 MB, avec un design monobloc et un moteur monté à l’arrière, qui succède à l’OCTAVIA. La dernière OCTAVIA COMBI quitte l’usine de Kvasiny le 21 décembre 1971. Au total, 360 000 OCTAVIA ont été fabriquées entre 1959 et 1971.
 
En 1966, l’OCTAVIA, robuste et fiable, a également servi de base technique à la première voiture conçue et construite en Nouvelle-Zélande: le TREKKA, disposant d’une version raccourcie du châssis d’une OCTAVIA SUPER. Ce véhicule polyvalent et populaire est considéré comme l’un des prédécesseurs de la gamme actuelle de SUV de ŠKODA.
 
Dès le lancement de la première génération d’OCTAVIA, le nom du modèle est devenu symbole de succès pour le constructeur tchèque. En 1992, peu de temps après l’intégration de ŠKODA à Volkswagen Group, ce nom légendaire a été repris dès le début du développement d’un tout nouveau modèle. Sur une plate-forme moderne, l’équipe dirigée par Dirk van Braeckel, alors responsable de la conception, créé une carrosserie au design intemporel. En novembre 2010, 970 000 berlines et plus de 470 000 Combi de la première génération d’OCTAVIA avaient été vendues.
 
Ce succès s’est confirmé avec la deuxième génération de la ŠKODA OCTAVIA, produite entre 2004 et 2013, avec 1,6 million de berlines vendues et 900 000 Combi. Outre ses nombreux aspects pratiques, cette génération a apporté de nombreuses innovations techniques, notamment les moteurs à essence à injection directe et la boite automatique à double embrayage (DSG). Aujourd’hui, la troisième génération d’OCTAVIA est une voiture majeure de la gamme de ŠKODA AUTO. Elle est produite depuis novembre 2012 et a fait l’objet d’une mise à jour complète en 2017. Plus de 2,5 millions de clients ont déjà opté pour cette génération d’OCTAVIA.