Une exceptionnelle ŠKODA SUPERB OHV de 1948 intègre le musée ŠKODA

  • Après trois années de restauration, la berline de luxe fait la fierté du musée ŠKODA de Mladá Boleslav
  • Exposition spéciale au musée ŠKODA:« Kvasiny – 70 ans avec la flèche ailée »
  • Un modèle unique, l’une des 158 SUPERB OHV produite après-guerre y est présentée avec un historique entièrement documenté
Mladá Boleslav, juin 2019 – Dès les années 1930, le nom SUPERB était attribué au modèle haut de gamme de ŠKODA. Parmi les versions 6 cylindres, la rare SUPERB OHV de la série d’après-guerre est une star. Entre 1946 et 1949, seuls 158 exemplaires ont été produits, avec  un design particulièrement impressionnant. L’une d’entre elles, un modèle de 1948 produit à l’usine de Kvasiny, est désormais exposée au musée ŠKODA au siège historique de Mladá Boleslav après une rénovation de trois ans dans les ateliers du constructeur tchèque.
 
Andrea Frydlová, directeur du musée ŠKODA à Mladá Boleslav, déclare : «Cette ŠKODA SUPERB OHV a été l’un des premiers véhicules historiques acquis par le musée ŠKODA en 1968. Mais elle nous est parvenue incomplète, sans de nombreuses pièces d’origine. Au cours de ces trois dernières années, l’équipe de notre atelier du musée a minutieusement restauré ce véhicule unique dans son état d’origine. Il complète maintenant notre collection d’anciennes versions de la prestigieuse série de modèles SUPERB. »
 
Le nom SUPERB fête ses 85 ans cette année. Le 22 octobre 1934, ŠKODA présentait le premier modèle portant ce nom – la 640 SUPERB. Ce véhicule de luxe se caractérisait par une construction très moderne pour l’époque, avec un châssis tubulaire, une suspension entièrement indépendante, des freins hydrauliques et un puissant moteur à six cylindres. Le moteur de 2 492 cm3 avait une puissance de 55 ch (40,5 kW). La production en série de la première SUPERB débute à l’été 1935. Quatre ans avant la seconde guerre mondiale, la grande berline ŠKODA devient l’incarnation d’une automobile élégante, dynamique et confortable. Au cours des années suivantes, ŠKODA perfectionne son design en introduisant un moteur plus puissant et une gamme d’équipements plus étendue. Après plus de 600 véhicules, la dernière phase de développement apparait en 1938 sous la forme d’une SUPERB 3000 OHV. Son moteur six cylindres avec une cylindrée de 3 137 cm3 développait une puissance de 85 ch (62,6 kW). En 1939, la situation politique aidant, seuls 113 véhicules de ce type sont construits. Le musée ŠKODA expose l’une d’entre elles – une berline longue de 5,2 mètres dont un empattement de 3,3 mètres – depuis plusieurs années, lors de manifestations et d’expositions de voitures anciennes en République Tchèque et à l’international. La collection de Mladá Boleslav comprend également la seule représentante de la série SUPERB 4000 en édition limitée, avec un moteur V8 plus grand datant des années 1940.
 
Dans les années qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, ŠKODA reprend la production de la prestigieuse SUPERB OHV. Entre 1946 et 1949, 158 châssis sont construits à Mladá Boleslav mais seulement onze d’entre eux reçoivent leur carrosserie dans l’usine principale du constructeur tchèque.  103 châssis ont été «habillés» par l’atelier de carrosserie Uhlík de Prague et l’atelier Sodomka de Vysoké Mýto. Enfin 44 autres châssis ont roulé, avec un minimum de panneaux provisoirement montés, vers l’usine de Kvasiny, située à plus de 120 km. Les carrosseries fabriquées à cet endroit – avec les phares encastrés dans les ailes et de nombreux détails en aluminium poli – ont également influencé le design du modèle d’entrée de gamme ŠKODA 1101 TUDOR.
 
Le jeudi 15 avril 1948, le «châssis roulant» portant le numéro de moteur 81587 a commencé son voyage de Mladá Boleslav à Kvasiny, où il a reçu sa carrosserie. Le 2 septembre de la même année, les clés sont remises à l’acheteur. Elle devait servir de voiture de fonction à la Direction de l’autorité touristique de la célèbre station balnéaire tchèque, Karlovy Vary. La ŠKODA SUPERB OHV a été utilisée dans le pays pendant 20 ans. Lorsqu’elle a été mise hors service, le musée de Mladá Boleslav, récemment créé, saisit l’opportunité d’adopter le modèle dans sa collection. Mais à cette époque de nombreuses pièces du véhicule sont manquantes et même la garniture des sièges n’est plus d’origine.
 
La restauration du véhicule, unique en son genre, a commencé en 2017 : à la suite d’une analyse détaillée de l’état du véhicule et de longues recherches dans les sources d’archives, l’équipe du musée ŠKODA s’est procuré les composants nécessaires à la reconstruction. L’équipe de Mladá Boleslav a restauré la SUPERB OHV en restant autant que possible fidèle au modèle d’origine. L’impressionnante voiture fait désormais partie des joyaux du musée ŠKODA où elle sera exposée jusqu’au 1er septembre dans le cadre de la nouvelle exposition «Kvasiny – 70 ans avec la flèche ailée».
 
Le nom prestigieux SUPERB, qui vient du mot latin «superbus», qui signifie «magnifique», «noble» ou «glorieux», a été réutilisé par ŠKODA plus de 50 ans plus tard, lorsque la marque présente la SUPERB au salon de Francfort en 2001, produite exclusivement à l’usine de Kvasiny. Entre 2001 et 2008, ŠKODA a livré 136 000 unités à ses clients. Avec la deuxième génération de 2008 à 2015, ŠKODA propose pour la première fois les versions SUPERB COMBI et à transmission intégrale, remportant un franc succès avec la vente de plus de 600 000 véhicules. La SUPERB de troisième génération, en production depuis 2015, a récemment fait l’objet d’une modernisation poussée. Ce modèle sera bientôt le premier véhicule de l’histoire du constructeur tchèque à être équipé d’une motorisation plug-in hybride. Un moteur électrique de 85 kW complète le moteur à essence 1,4 TSI de 115 kW (156 ch) de la SUPERB iV. Grâce à cette technologie, elle peut parcourir jusqu’à 55 km uniquement via sa batterie (norme WLTP).