Nouvelle ŠKODA SUPERB iV : l’aube d’une nouvelle ère

  • La première ŠKODA dotée d’une motorisation hybride rechargeable affiche une autonomie électrique de 55 km en cycle WLTP
  • La SUPERB iV associe un moteur essence 1.4 TSI et un moteur électrique délivrant à eux deux une puissance de 218 ch
  • Des systèmes d’infotainment, de connectivité et d’assistance à la conduite de dernière génération

 
Mladá Boleslav/Bratislava (23 mai 2019) – La SUPERB iV est le premier modèle de production de ŠKODA à être équipé d’une motorisation hybride rechargeable. Son moteur essence 1.4 TSI et son moteur électrique délivrent une puissance combinée de 160 kW (218ch). L’autonomie, qui atteint 55 km en tout électrique (cycle WLTP), passe à 850 km avec le moteur essence. Cette nouvelle variante de transmission est disponible sur les finitions Ambition et Style, mais aussi sur les SUPERB SPORTLINE et SUPERB L&K. La production devrait commencer sur le site de Kvasiny au début de l’automne, et le lancement sur le marché aura lieu début 2020.
 
La nouvelle ŠKODA SUPERB iV est le tout premier modèle de production de la marque à faire appel à la technologie hybride rechargeable. En associant un moteur à essence performant et une motorisation électrique, elle offre une mobilité particulièrement respectueuse de l’environnement sans compromettre les performances. La batterie, d’une capacité de 37 Ah et 13 kWh d’énergie, réduit les émissions de CO2 à moins de 40 g/km en portant dans le même temps l’autonomie tout électrique à 55 km (en cycle WLTP). La ŠKODA SUPERB iV est en outre conforme à la norme d’émissions Euro 6d‑Temp.
 
La batterie peut être chargée en toute facilité à domicile pendant la nuit, par exemple, en utilisant une prise standard, ou en 3 h 30 min à l’aide d’une WallBox d’une puissance de charge de 3,6 kW. La prise accueillant le câble de recharge est cachée par un clapet logé dans la calandre. La ŠKODA SUPERB iV est également capable de recharger ou de maintenir le niveau de charge de la batterie en cours de route, en faisant appel à son moteur essence et au système de récupération d’énergie au freinage. Le conducteur est ainsi en mesure de parcourir le « dernier kilomètre » de son trajet (notamment en ville), là encore sans produire d’émissions.
 
Particulièrement dynamique grâce au soutien électrique
Le moteur électrique de 116ch permet au modèle d’être conduit en mode purement électrique voire de seconder si nécessaire le 1.4 TSI développant 156ch, que ce soit automatiquement ou lorsque le conducteur le souhaite. Le système Driving Mode Select propose trois réglages distincts : le mode SPORT, le mode E et le mode HYBRID. En mode SPORT, le conducteur a accès à une puissance maximale de 218ch et 400 Nm de couple. En combinaison avec la boîte DSG à 6 rapports, montée de série, cette option exploite tout le potentiel de dynamisme du véhicule. Alors qu’en mode E, la ŠKODA SUPERB iV est exclusivement propulsée par la batterie, en mode HYBRID, l’électronique régule l’interaction entre le moteur à essence et la motorisation électrique.
 
La batterie haute tension lithium‑ion est logée dans le plancher du châssis, devant l’essieu arrière. La capacité de chargement de la ŠKODA SUPERB iV s’élève à 485 l sur la berline et 510 l sur le break. Le réservoir de carburant peut contenir 50 litres. De l’extérieur, le modèle hybride se reconnaît au badge iV visible à l’arrière, tandis qu’à l’avant, le bouclier, revisité, se distingue par sa structure en nid d’abeille et ses rideaux d’air. Grâce au générateur de son E-noise, les usagers de la route, tels que les piétons et les cyclistes, sont prévenus en temps utile de l’arrivée d’une ŠKODA SUPERB iV évoluant en mode électrique.
 
Des détails spécifiques dans l’habitacle
À l’intérieur, plusieurs équipements différencient la ŠKODA SUPERB iV des modèles fonctionnant exclusivement par un moteur à combustion. Cette version est livrée de série avec un écran couleur multifonction Maxi DOT, et peut être équipé du Virtual Cockpit de 10,25 pouces personnalisable. Le système d’infotainment donne accès à des sous-éléments propres à l’iV, tels que l’état de charge de la batterie ou l’autonomie purement électrique du véhicule. Ce dernier peut par ailleurs être directement réglé en mode E et en mode SPORT à l’aide de boutons situés sur la console centrale. Ajoutons aussi que l’appli e‑Manager, proposée dans le menu du système d’infotainment, donne la possibilité de définir un programme horaire commandant le déclenchement de la climatisation avant même que le trajet ne commence et que la batterie ne soit chargée. Le conducteur peut alors choisir de faire fonctionner la climatisation sur secteur ou avec la batterie de son véhicule.
 
L’infotainment de dernière génération
Le système de navigation Amundsen, livré de série, avec son écran 8 pouces et le système optionnel Columbus avec son écran de 9,2 pouces, sont tous deux basés sur la dernière génération d’infotainment. Ils disposent d’une eSIM intégrée et sont en permanence connectés. Les informations transmises sur la circulation en temps réel et l’assistance en ligne permettent de calculer des suggestions d’itinéraire plus rapidement et plus précisément, sachant que le système avertit le conducteur sur les embouteillages en temps réel et calcule les itinéraires alternatifs pertinents. La transition entre services en ligne et hors ligne n’est pratiquement pas perceptible.
 
Autre nouveauté : la possibilité de sélectionner des applis d’infotainment dans le Shop directement à bord du véhicule à l’aide de l’écran central. Parmi elles, figurent l’appli Weather, qui affiche les conditions météorologiques de toute l’Europe, et l’appli News, permettant aux utilisateurs de s’abonner à leurs actualités préférées. Les clients peuvent également sélectionner des forfaits de données supplémentaires à l’aide du Shop. Dans ce cas, les occupants bénéficient d’un quota de données utilisable via un hotspot Wi-Fi, par exemple, ou pour des services de streaming.
 
Les mises à jour automatiques over-the-air du logiciel et des cartes du système sont gratuites pendant un an. Il en va de même pour l’accès aux services en ligne mobiles ŠKODA Connect, dont font partie Proactive Service (accès à distance au véhicule), ou des services propres à la SUPERB iV, tels que « Recharge » ou encore « Climatisation », grâce auquel le conducteur commande facilement la climatisation à distance. À noter que l’emploi de la climatisation durant la charge n’a aucun effet sur le niveau de charge de la batterie.
 
De son côté, la technologie SmartLink permet de commander les applis pour smartphones via l’écran du système d’infotainment à l’aide d’Android Auto et de MirrorLink™ (cette fonction est sans fil pour Apple CarPlay). En option, le système d’infotainment Amundsen peut être combiné au Virtual Cockpit, qui propose différentes configurations. Pour celles et ceux qui opteraient pour le système haut de gamme Columbus, le Virtual Cockpit est livré de série et peut également afficher des cartes de navigation dans ses propres configurations si besoin. Le système Columbus intègre également le contrôle gestuel et un écran tactile personnalisable. Les icônes de l’écran d’accueil du système d’infotainment sont alors réorganisables d’un simple mouvement de doigt. Enfin, la ŠKODA SUPERB iV met à disposition une prise USB de type C à l’arrière de la console centrale, ainsi qu’une prise de type A dans la Jumbo Box et deux autres prises de type C à l’arrière.
 
Des systèmes d’assistance à la conduite supplémentaires
Deux autres systèmes d’assistance à la conduite sont exclusivement réservés à la ŠKODA SUPERB iV. Le premier, appelé Trailer Assist (l’assistance au remorquage), permet de se garer aisément et en toute sécurité en marche arrière lorsque le véhicule tracte une remorque. Pour cela, l’écran affiche un diagramme du véhicule et de la remorque vue du dessus. Le conducteur sélectionne alors le sens de manœuvre et l’angle de braquage voulus. Pour cela, il se sert du bouton de réglage des rétroviseurs extérieurs comme d’un joystick et se contente de garder un œil sur le trafic et de contrôler l’accélération et le freinage, le système prenant en charge le braquage. Le second, baptisé Area View, utilise quatre caméras pour que le conducteur ait une vue panoramique du véhicule sur l’écran central, facilitant ainsi le stationnement et les manœuvres dans les rues étroites.