Première européenne pour le concept ŠKODA VISION E au salon de Francfort

  • Le concept VISION E aperçu à Shanghai a évolué
  • Deux moteurs électriques avec une puissance totale de 225 kW (306 PS)
  • Jusqu’à 500 km d’autonomie avec une vitesse maximale de 180 km/h
  • Conduite autonome de niveau 3
  • Un pionnier de la connectivité

Mladá Boleslav, le 24 Septembre 2017 – A l’occasion du salon de l’automobile de Francfort (du 12 au 24 septembre), ŠKODA présentera pour la première fois en Europe son premier concept purement électrique qui possède une conduite autonome de niveau 3, le VISION E. Son design a été développé une fois de plus après la première mondiale à Shanghai. L’étude va encore plus loin, le VISION E se place comme pionnier de la connectivité et donne un  aperçu de la digitalisation dans le futur de l’automobile. Les caractéristiques esthétiques qui interpellent le plus sont l’absence de pilier B et des portes à ouverture opposée. Comme d’habitude, ŠKODA propose dans le VISION E un vaste espace intérieur, des systèmes d’assistance modernes et de nombreuses solutions ‘Simply Clever’.

Le design du VISION E affiche les caractéristiques distinctives de ŠKODA imaginées pour ses futurs véhicules électriques. Les portes à ouverture opposée et les quatre sièges individuels en sont des caractéristiques frappantes. Les rétroviseurs font partie du passé sur le VISION E, des caméras les remplacent et diffusent tout ce qui se passe autour de la voiture sur des écrans dans l’habitacle. Le pilier B est délibérément oublié pour faire place à un espace encore plus généreux. Comparé à ce qui avait été présenté à la première mondiale de Shanghai, le VISION E a été plus loin avec encore plus de caractère.

Avec le VISION E, ŠKODA fait un grand pas en matière de digitalisation. Dans l’histoire de la marque, celui-ci est le premier véhicule entièrement électrique avec une conduite autonome avancée de niveau 3. En plus de l’écran du tableau de bord et de l’écran tactile central qui permet au conducteur et au passager avant de lire et d’exploiter toutes les fonctions et les services de ŠKODA Connect, chaque occupant a son propre écran à disposition. Le système d’infodivertissement et les données du véhicule sont accessibles via de multiples écrans tactiles. De plus, un espace de recharge des Smartphones par induction est intégré dans chaque porte. Ces espaces de recharge servent d’interface pour permettre aux passagers d’accéder aux informations de leurs appareils mobiles sur les différents écrans tactile.

Beaucoup d’autres fonctionnalités font références à un futur proche comme par exemple les systèmes d’infotainment qui peuvent être utilisés à l’aide de commandes vocales et gestuelles, les caméras surveillent en temps réel le conducteur et vérifient ses conditions physique et sa vigilance en utilisant Eye Tracking, sans oublier un système d’alerte qui avertit le conducteur si des signes de fatigue sont détectés. Le VISION E est même livré avec un médecin numérique : le moniteur de fréquence cardiaque ralenti automatiquement le véhicule si le conducteur présente des problèmes de santé. Comme dans de nombreux modèles ŠKODA déjà en circulation, les occupants du VISION E sont toujours connectés grâce à la WI-FI et au module LTE.

Avec une longueur de 4 668 mm, une largeur de 1 924 mm et une hauteur de 1 592 mm, le VISION E impose sa présence. En raison de l’empattement long de 2 851 mm et des montants courts avant et arrière, les designers ont pu créer – comme c’est souvent le cas avec ŠKODA – un habitacle extrêmement généreux et confortable. Ce concept, dénué de tunnel de transmission, offre un grand espace habitable à l’avant comme à l’arrière.

Les quatre roues du concept-car sont entrainés par des moteurs électriques, rechargeables par induction qui totalisent une puissance de 225 kW (306 PS), avec une autonomie de 500 km et une vitesse maximale de 180 km/h. Le VISION E offre une conduite autonome de niveau 3, et sur les autoroutes le système de pilotage automatique permet d’accélérer, de diriger, de freiner et même d’éviter les obstacles.

La conférence de presse de ŠKODA au Salon de l’Automobile de Francfort se tiendra sur le stand du constructeur tchèque au hall 3 le 12 septembre à midi.