ŠKODA célèbre les 80 ans de la performance remarquable de la Popular au Monte Carlo

Mladá Boleslav, janvier 2016 – Il y a 80 ans, au volant de leur ŠKODA Popular, le duo Zdenek Pohl et Jaroslav Hausman terminait deuxième au rallye de Monte-Carlo dans la catégorie <1500 cm3. La devancière de l’actuelle ŠKODA Fabia R5 établissait ainsi les bases de la réussite de ŠKODA Motorsport. Les clients de ŠKODA profitèrent eux aussi du succès de la Popular puisqu’une variante Popular Monte-Carlo déclinée en versions roadster et coupé fut intégrée au catalogue.

« ŠKODA est fière de sa longue tradition dans les sports mécaniques, » déclare Michal Hrabánek, Directeur de ŠKODA Motorsport. « Dans les années 30, la ŠKODA Popular rencontrait le même succès que la ŠKODA Fabia R5, notre modèle actuel de rallye. Les nombreux succès de nos prédécesseurs sont pour nous une grande source de motivation. Lors de la saison 2015, la nouvelle ŠKODA Fabia R5 a remporté quatre victoires au Championnat du Monde des Rallyes 2 (WRC 2), cinq titres nationaux et un quatrième titre d’affilée à l’APRC. »

« Le concept technique de la ŠKODA Popular, avec son châssis tubulaire innovant, ses suspensions indépendantes et une boîte-pont révolutionnaires, était à bien des égards en avance sur son temps », explique Michal Velebný, Responsable de l’atelier de restauration du Musée ŠKODA situé au siège de ŠKODA Auto à Mladá Boleslav. « La ŠKODA Popular a remporté d’importants succès à la fois en Europe et en Amérique du Sud, sur circuits comme en rallyes. »

En 1934, avec les modèles Rapid et Superb, la ŠKODA Popular jetait les bases du succès de ŠKODA. Dans les années 30, ŠKODA était la marque la plus vendue sur son marché d’origine, la Tchécoslovaquie, et était une marque réputée en Europe. À leur époque, ces véhicules fixèrent les normes en matière de technologie, de design et de rapport qualité-prix.

La ŠKODA Popular, qui était sur la ligne de départ au rallye Monte-Carlo il y 80 ans, disposait d’une boîte de vitesse trois rapports et d’un moteur issu de la Rapid de série. Le moteur 4 cylindres de 1386 centimètres cubes délivrait 34 ch (25kW). Deux réservoirs essence d’une capacité de 170 litres permettaient à la voiture de parcourir environ 1500 kilomètres. Sa vitesse de pointe pouvait atteindre 110 km/h. La carrosserie de cette décapotable ne pesait que 250 kg pour un poids total de 790 kg ; à pleine charge. Avec l’équipe de pilotes à bord, le poids total du véhicule ne dépassait pas 960kg.

Le 14 janvier 1936, Pohl et Hausman font le pari fou de rejoindre depuis Athènes le rallye de Monte-Carlo. Partis de Prague, ils roulèrent au volant de leur décapotable ŠKODA Popular jusqu’à Athènes, puis s’élancèrent sur les 3852 km, traversant la Thessalonique, Belgrade, Budapest, Vienne, Strasbourg et Avignon avant de rejoindre Monaco. Le 29 janvier 1936, ils franchirent la ligne d’arrivée sans un seul point de pénalité. Le duo réussit également avec brio le passage au contrôle technique et les essais sur route. Au-delà de ce défi inédit à l’époque, Pohl et Hausman créèrent la surprise en terminant deuxième de leur catégorie (<1500 cm3) avec leur ŠKODA Popular.

La course s’est déroulée dans des conditions météorologiques changeantes et difficiles. Pour les mois d’hiver, l’équipe de pilotes Pohl et Hausman équipèrent leur voiture d’une ventilation d’appoint à air chaud, de compartiments pour les bouteilles thermos et d’essuie-glaces chauffés par circuit électrique. Lors des pauses, le siège passager pouvait être facilement rabattu. Le duo était aussi chargé de tester, dans les Monts des Géants, les combinaisons en cuir et les pneus off-road pour la marque nationale Bata.

Encouragée par leur succès au rallye de Monte-Carlo, ŠKODA lança plusieurs modèles à l’esprit très sportif sous le nom de ŠKODA Popular Sport Monte Carlo. Près de 70 unités Monte-Carlo furent produites en version roadster et coupé entre 1936 et 1938. Un de ces exemplaires est maintenant exposé au Musée ŠKODA à Mladá Boleslav.

La Popular porte bien son nom. Ce modèle léger et abordable devint un véhicule très populaire, réalisant le rêve tant attendu de nombreux clients : être propriétaire d’une voiture. La « voiture du peuple » n’était pas seulement disponible en berline quatre places, mais elle pouvait aussi être déclinée en version coupé, la « Tudor » et en version semi-convertible. En outre, la marque proposait une version roadster deux places et une version véhicule de livraison.

La ŠKODA Popular devint rapidement l’automobile la plus vendue en Tchécoslovaquie. De 1934 à 1946, ŠKODA a vendu plus de 20 000 Popular, dont 6000 unités furent exportées vers 50 pays européens et même plus loin, notamment en Chine, en Inde, ainsi que dans plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique du Sud. L’une des raisons principales de la grande popularité de la Popular était sa fiabilité exceptionnelle.

ŠKODA renforça la réputation de robustesse et de polyvalence de ses véhicules en les élançant sur une série de trajets longue distance.