ŠKODA poursuit son développement en Chine

  • ŠKODA présente de nouveaux modèles pour le marché chinois au salon automobile de Shanghai 2017
  • La Chine est le premier marché du constructeur tchèque depuis 2010
  • Année 2016 record pour ŠKODA en Chine avec 317 100 livraisons
  • Plus de 2 millions de ŠKODA vendues en Chine au cours des 10 dernières années
  • SAIC et ŠKODA investiront plus de 2 milliards d’euros dans les 5 années à venir
  • Le lancement de nouveaux SUV permettront à ŠKODA de se développer sur le marché chinois

Mladá Boleslav/Shanghai, le 19 avril 2017 – ŠKODA poursuit son développement en Chine. Plus de 2 millions de ŠKODA y ont été livrés depuis l’introduction sur le marché du constructeur tchèque il y a 10 ans. En 2016,  ŠKODA a battu son record de livraisons avec 317 100 véhicules (+ 12,6%) sur une seule année. Pour améliorer ses performances sur le marché chinois, ŠKODA et son partenaire chinois au sein de la joint-venture, SAIC Motor Corporation, investiront plus de 2 milliards d’euros pour étendre la gamme de modèles. A l’occasion du salon automobile de Shanghai 2017 (du 19 au 28 avril), ŠKODA soulignera l’importance du marché chinois avec la présentation en première mondiale du concept VISION E et le lancement des ŠKODA KODIAQ et OCTAVIA COMBI.

​“Depuis notre introduction sur le marché chinois il y a 10 ans, ŠKODA s’est particulièrement bien établi sur le marché. Aujourd’hui, plus d’un quart de nos ventes annuelles y sont réalisées,” déclare Bernhard Maier, le président de ŠKODA. “Nous avons l’intention de poursuivre cette dynamique et de l’amplifier dans les années à venir en développant notre gamme de véhicules sur le marché chinois, aujourd’hui très orienté SUV. Avec le KODIAQ, notre grand SUV, en cours de lancement et l’apparition dans un futur proche d’autres modèles attractifs, notre objectif est de doubler nos livraisons annuelles à 600 000 d’ici 2020.”

ŠKODA fait figure de pionnier sur le marché automobile chinois. Dès 1936, le constructeur tchèque disposait de 5 distributeurs dans la région. En 2007, ŠKODA a réinvesti avec des moyens plus conséquents la Chine. A l’époque,  ŠKODA produisait localement l’OCTAVIA via SAIC Volkswagen. Suite à une collaboration plus poussée avec son partenaire au sein de la joint-venture, la Chine est dès 2010 devenue le premier marché de ŠKODA. Le premier million de voiture a été vendu après 75 mois de commercialisation, le second 42 mois plus tard seulement.

Bestseller du constructeur tchèque, la ŠKODA OCTAVIA y jouit d’une belle côte de popularité. Parmi les 2 millions de véhicules vendus en Chine, près de 1,107 million étaient des déclinaisons d’OCTAVIA, plus de 305 000 de RAPID et de RAPID SPACEBACK, près de 268 000 de SUPERB, 251 000 de FABIA et enfin environ 69 000 de YETI. Aujourd’hui, ŠKODA fait partie des constructeurs importants au sein de la République Populaire de Chine. Le lancement du KODIAQ, le premier grand SUV de ŠKODA, le 19 avril permettra de compléter la gamme avec un 7ème modèle attendu.

Pour la première fois en 2016, ŠKODA a vendu plus de 300 000 véhicules en Chine, un record pour le constructeur tchèque. La croissance sur son premier marché a atteint +12,6% en 2016 avec 317 100 véhicules livrés, contre 281 700 en 2015.

ŠKODA présentera plusieurs nouveautés à l’occasion du salon automobile de Shanghai 2017 qui se tient du 19 au 28 avril. Le virage vers la e-mobilité sera symbolisé par l’étude VISION E. Pour la première fois, le constructeur tchèque présentera un concept 100% électrique qui représentera sa vision du futur de la mobilité individuelle. Le coupé 5 portes au design spectaculaire peut parcourir 500 km avec ses seules batteries, et atteint le niveau 3 de la conduite autonome. L’électromobilité joue un role central dans la stratégie de l’entreprise. Le premier véhicule de série du constructeur tchèque 100% électrique sera lancé en 2020. D’ici 2025, 5 modèles 100% électrique seront proposés dans la gamme.

Le salon de Shanghai sera le théâtre du lancement de la commercialisation en Chine de 2 nouveaux modèles. Pour la première fois en Chine, ŠKODA proposera la version Combi de l’OCTAVIA et le ŠKODA KODIAQ arrive en concessions. Ce modèle est particulièrement attendu tant par les médias que par les consommateurs chinois depuis sa présentation officielle en Europe en septembre dernier. Ce grand SUV rassemble toutes les qualités habituelles des modèles du constructeur tchèque : un design distinctif, un espace intérieur exceptionnel avec de nombreuses solutions pratiques intelligentes et des technologies innovantes peu habituelles sur ce segment de marché. La commercialisation du KODIAQ en Chine marque le point de départ de la campagne de nouveaux SUV de ŠKODA sur un segment de marché particulièrement porteur.

ŠKODA propose pour les consommateurs chinois des spécificités présentes sur aucun autre marché, tant dans le design que dans les équipements fournis afin de satisfaire leurs souhaits particuliers. Les nouveaux SUV auront aussi pour tâche de développer la pouvoir émotionnel du constructeur tchèque en Chine.

Le développement de ŠKODA en Chine sera renforcé dans les 5 années à venir. Lors de la visite du président chinois Xi Jinping en République Tchèque le 30 mars dernier, Volkswagen, SAIC Motor Corporation Limited et ŠKODA AUTO ont validé un plan d’investissement de plus de 2 milliards d’euros sur 5 ans. L’objectif est de développer la gamme de modèles proposés, avec des motorisations alternatives par exemple ainsi que via de nouveaux SUV.