ŠKODA prépare le future dans le domaine de la digitalisation

ŠKODA renforce actuellement son organisation avec le développement à tous niveaux de la « digitalisation ». A cet effet, le constructeur automobile tchèque est en train de mettre en place les conditions optimales pour générer des solutions en réponse à l’évolution technologique. Sous le thème de la numérisation ou digitalisation, les principales activités incluront le développement de nouveaux produits et des services de mobilité. En outre, cela permettra de renforcer l’ensemble de l’entreprise en vue des préparations pour sa transformation à l’ère du numérique.

« Durant des décennies, les innovations dans le secteur des technologies numériques se sont imposées dans de nombreux domaines de la vie quotidienne et dans notre industrie », a déclaré Bernhard Maier, PDG de ŠKODA. « Cette dynamique est si puissante et a un tel impact qu’elle relègue au second plan tout ce que l’industrie a pu connaître par le passé. La voiture est seulement un élément d’une révolution beaucoup plus étendue. En utilisant des technologies novatrices, nous allons simplifier la vie de nos clients sur les routes en la rendant plus performante et plus intéressante. »

La numérisation est une mesure clé de la Stratégie 2025 annoncée récemment par ŠKODA. En tant que fonction transversale, elle touchera tous les secteurs de

l’entreprise : de l’éducation et de la formation de la main d’œuvre, au développement des véhicules grâce à la réalité virtuelle de dernière génération et des technologies 3D, en passant par la production de véhicules selon le principe de l’industrie 4.0. A l’avenir, la numérisation exercera une influence croissante sur l’ensemble des domaines traditionnels de la fabrication automobile chez ŠKODA.

Le Directeur de ŠKODA, Bernhard Maier, a expliqué les répercussions de la numérisation sur l’industrie automobile par analogie avec l’évolution du téléphone : « Cette invention a provoqué une révolution pour l’humanité parce qu’elle a rendu possible la communication vocale en temps réel sur de longues distances. Il y a bien plus de téléphones maintenant qu’auparavant. Néanmoins, leur nature et leur usage ont complètement changé. Pour l’industrie des télécommunications, cela s’est traduit par une transformation complète de leur modèle économique. Le secteur de l’industrie automobile s’attend aujourd’hui à une évolution similaire. »