L’usine ŠKODA AUTO de Kvasiny parmi les plus modernes du monde

  • Automatisation conforme aux principes de l’industrie 4.0
  • Le magasin automatique de l’usine de Kvasiny optimise la sécurité au travail et l’ergonomie des espaces de travail
  • Collaboration: des robots sélectionnent des pièces livrées par les employés de l’usine et les transportent de manière autonome à l’entrepôt

 
Kvasiny, octobre 2018 – ŠKODA AUTO aligne de plus en plus sa production et sa logistique sur les technologies de l’industrie 4.0. Dans l’entrepôt automatique de petites pièces (SPW), qui a ouvert ses portes il y a environ un an, des robots autonomes se chargent de nombreuses tâches de transport et travaillent main dans la main avec les employés. Deux robots autonomes et deux employés de ŠKODA AUTO travaillent par exemple ensemble au stockage des petites pièces destinées à la production de véhicules.
 
Michael Oeljeklaus, membre du conseil d’administration de ŠKODA AUTO en charge de la production et de la logistique, a déclaré: «ŠKODA AUTO a constamment recours aux dernières technologies pour rendre les espaces de travail de ses employés encore plus sûrs et plus efficaces». Il ajoute : «Dans notre société, les humains et les robots fonctionnent déjà avec succès tous les jours main dans la main. Cette façon de collaborer tournée vers l’avenir est donc un élément clé de la stratégie ŠKODA 2025 visant à aligner les processus industriels sur les principes de l’industrie 4.0. ”
 
L’usine de Kvasiny de ŠKODA AUTO est un pilier du réseau de production du constructeur automobile et est considérée comme l’un des sites de fabrication les plus modernes du secteur. ŠKODA fabrique actuellement ses modèles SUPERB, KODIAQ et KAROQ à Kvasiny. À partir de 2019, la chaîne de production SUPERB avec une versions hybride rechargeable quittera également la chaîne de production de l’usine de l’Est de la Bohême. ŠKODA AUTO a beaucoup investi dans l’agrandissement de l’usine pour atteindre une capacité de plus de 300 000 unités par an.
 
Conformément aux principes de l’industrie 4.0, les rénovations et les agrandissements sont axés sur l’automatisation de la production et de la logistique de production. Ainsi, le magasin automatique de petites pièces de Kvasiny (SPW), où l’homme et la machine travaillent main dans la main, bénéficie d’un degré élevé d’automatisation. En juin 2018, ŠKODA a reçu le prix du public expert lors des European Logistics Awards (ELA) pour cette collaboration.
 
D’une superficie de 1 750 m2, l’entrepôt de petites pièces de l’usine de Kvasiny peut accueillir près de 45 000 caisses d’expédition. Lorsque les pièces sont stockées, les véhicules de transport sans conducteur sont utilisés très tôt: ils prennent les caisses livrées, identifient leur forme et leur contenu à l’aide d’une caméra et d’un scanner, puis les transportent dans l’entrepôt. Deux robots et deux employés de ŠKODA trient les pièces dans les rayonnages. Lorsqu’une commande de pièces est mise en production, d’autres robots prennent les pièces sur les petits porte-charges et les chargent sur des convoyeurs autonomes. Ceux-ci se déplacent de manière autonome vers la chaîne de montage, où les petites pièces arrivent juste en séquence, c’est-à-dire exactement dans l’ordre dans lequel elles doivent être installées. Les étiquettes RFID (identification par radiofréquence) stockent des informations sur la manière dont les véhicules de transport doivent modifier leur trajet lorsqu’ils transportent des pièces sur la chaîne de montage. Grâce à ces informations, ils savent s’il faut accélérer, ralentir ou s’arrêter, et s’ils ont besoin de stocker du matériel.
 
Si de petites pièces sont nécessaires particulièrement rapidement dans la production, les employés de ŠKODA apportent leur aide. L’ergonomie et la sécurité sur le lieu de travail sont la priorité absolue de ces livraisons express: les postes de travail pour les préparateurs de commandes manuelles sont équipés de bureaux pivotants et réglables en hauteur pour une posture optimale au travail. Pour les petits porte-charges pesant plus de 8 kg, un bras à griffes est prêt à soulager les employés.
 
Les robots de transport mesurent 1,40m de long et 0,9m de large. Selon la version, ils peuvent transporter des charges de 1 300 à 2 000 kg sur deux lignes de production et atteindre une vitesse de 2m/s (7,2km/h). En plus d’une batterie pour leur entraînement électrique, les 35 robots automatisés sont également équipés d’un ordinateur, de scanners de sécurité, de haut-parleurs, d’un voyant de sécurité bleu et d’autres témoins. Cet équipement assure avant tout la sécurité sur le lieu de travail: s’il détecte des personnes ou des obstacles sur son passage, il s’arrête. En guise d’avertissement, il joue une musique choisie par ses collègues humains. 11 autres robots de transport à Kvasiny sont guidés via la technologie laser. Ils s’orientent vers des points réfléchissants attachés le long du chemin du convoyeur.