Un partenariat solide : 25 ans d’histoire automobile entre ŠKODA et Volkswagen

Mladá Boleslav, le 11 avril 2016 – Une des fusions les plus réussies dans l’histoire de l’automobile a fêté son 25ème anniversaire : le 28 mars 1991, « ŠKODA, automobilová akciová společnost » et le Groupe Volkswagen signait un contrat qui les unissait. L’accord est entré en vigueur le 16 avril 1991. Un quart de siècle suffira à ŠKODA pour passer du statut de fabriquant régional à celui d’un constructeur automobile dynamique de dimension internationale. Aujourd’hui, ŠKODA est présente dans plus de 100 pays à travers le monde et produit plus d’un million de véhicules par an. La gamme de modèles est fabriquée sur 14 sites répartis sur deux continents. A l’occasion de cette année anniversaire, le constructeur automobile tchèque lance une nouvelle campagne de modèles sur le segment des SUV.

« Au cours de ces 25 ans dernières années, ŠKODA est passée du statut de marque régionale à celui d’un constructeur automobile de renommée mondiale. Les facteurs décisifs qui ont permis cette transformation ont été son rachat par le Groupe Volkswagen il y a un quart de siècle, et la coopération professionnelle entre les deux marques. L’histoire de notre succès est unique dans l’industrie automobile », a déclaré Bernhard Maier, PDG de ŠKODA.

L’intégration de ŠKODA dans le Groupe Volkswagen au début des années 90 se classe parmi les exemples de privatisation les plus réussis d’entreprises d’État tchécoslovaques. À cette époque, le volume de production n’excédait pas 200 000 véhicules par an. La gamme de modèles se limitait à deux produits : un modèle à moteur arrière – appelé à disparaître – et la Favorit, une voiture compacte présentée en 1987 qui comprenait une version break, la Forman. Aujourd’hui, ŠKODA propose une vaste gamme de modèles de la petite Citigo au modèle phare, la ŠKODA Superb, avec un total de plus de 40 variantes de modèles.

Bien avant la fusion avec le Groupe Volkswagen, plusieurs constructeurs automobiles d’Europe de l’Ouest et à l’étranger avaient manifesté leur intérêt au gouvernement tchécoslovaque pour la marque établie de longue date. Fondée en 1895 durant l’ère révolutionnaire de l’automobile, ŠKODA fait partie des marques automobiles les plus anciennes au monde. Les hauts représentants politiques et économiques tchèques sont intervenus dans les négociations et leur décision a été clairvoyante : en 1991, ŠKODA était vendue au Groupe Volkswagen.

Volkswagen, qui était déjà à cette époque le constructeur automobile le plus important en Europe, exprimait depuis longtemps son intérêt pour la marque de Mladá Boleslav. En 1987, le responsable du développement Petr Hrdlička présentait à Wolfsburg un prototype à traction avant de la ŠKODA Favorit qu’il fit soigneusement contrôler par Volkswagen. Le fait d’avoir toutes les informations sur ce nouveau modèle et la connaissance de son potentiel rendait ŠKODA encore plus attractive aux yeux du Groupe Volkswagen. L’autre atout de la marque tchèque était sans contexte son équipe qualifiée, créative et motivée. Les points forts du peuple tchèque ont toujours été l’artisanat et les compétences en ingénierie.

Le 9 décembre 1990, le gouvernement tchèque prit sa décision : le Groupe Volkswagen devenait le partenaire stratégique de ŠKODA. Le 28 mars 1991, l’ancien ministre tchèque de l’industrie, Jan Vrba et le PDG de Volkswagen de l’époque, Carl Hahn signaient le contrat d’intégration du constructeur automobile « ŠKODA, automobilová akciová společnost » au sein du Groupe Volkswagen. Le 16 avril 1991, le document entrait en vigueur, complété par un apport en capital et un pacte d’actionnaires. Avec un apport de 620 millions de marks allemands au cours de l’année 1991, le Groupe Volkswagen acquérait dans un premier temps 31 % des parts de l’entreprise de Mladá Boleslav. Progressivement, le groupe augmenta sa participation et devint l’unique propriétaire de la société par actions ŠKODA, le 30 mai 2000.

Durant ces 25 dernières années, le développement dynamique de la marque ŠKODA a été encouragé par un programme global d’investissements, lequel a été étroitement coordonné avec les autres marques du Groupe. Entre 1991 et mars 2016, ŠKODA a investi plus de 300 milliards de couronnes tchèques (environ 11 milliards d’euros) dans de nouveaux modèles, la recherche et le développement ainsi que dans le renforcement de ses capacités de production en République Tchèque. Par ailleurs, ŠKODA est le seul constructeur automobile qui produit et développe des véhicules dans son pays d’origine. Au printemps 1991, le Département développement de ŠKODA comprenait 600 employés ; aujourd’hui, près de 2000 spécialistes hautement qualifiés travaillent dans le Centre technologique de développement et de design à Mladá Boleslav. Ils sont en charge de la conception de véhicules de haute qualité offrant les atouts propres à la marque ŠKODA, notamment un espace au-dessus de la moyenne, de nombreuses fonctionnalités et des technologies innovantes. Après l’incorporation de ŠKODA au sein des structures du Groupe Volkswagen, le réseau historique de production de la marque qui comptait trois sites à Mladá Boleslav, Kvasiny et Vrchlabí, a été complétés par les capacités du Groupe Volkswagen en Chine, Inde, Russie et en Slovaquie, ainsi que par les sites d’assemblage en Ukraine et au Kazakhstan.

Le cœur de la marque au succès mondial bat toujours à Mladá Boleslav. Le siège et l’usine principale de l’entreprise se situent depuis 121 ans dans la ville de Bohème – à environ 30 minutes en voiture au nord de Prague. La ville est un des berceaux de l’industrie automobile européenne, dont les pionniers sont Václav Laurin et Václav Klement. Inspirés par la mobilité motorisée sur deux et quatre roues, les deux hommes ont jeté les bases en 1895 de l’entreprise automobile que nous connaissons aujourd’hui. Par ailleurs, ils ont été les contemporains de Ferdinand Porsche dont la ville de naissance de Vratislavice se trouve non loin de Mladá Boleslav.

Aujourd’hui, ŠKODA est un des piliers essentiels de l’économie tchèque : en 2014, le constructeur a généré 4,5 % du produit intérieur brut tchèque et 8 % des exportations. De nombreuses sociétés de fournisseurs, créatrices de plusieurs milliers d’emplois font également partie de la success story de ŠKODA.

Alors que le marché intérieur reste important pour ŠKODA avec 85 000 unités vendues en 2015 ; 92 % des 1 055 500 véhicules fabriqués en 2015 ont été vendus dans d’autres pays, preuve du succès mondial de ŠKODA. La Chine est le plus important marché de la marque depuis plusieurs années. En 2015, la marque tchèque a livré 281 700 véhicules aux clients chinois. En Allemagne, le deuxième marché en termes de ventes, ŠKODA a occupé la position de leader des importateurs le plus profitable pendant sept ans. Sur le marché très compétitif des voitures de tourisme, la marque a atteint l’année dernière 5,6 %de part de marché soit 158 700 véhicules livrés. ŠKODA enregistre actuellement une hausse des ventes à deux chiffres dans de nombreux pays.

ŠKODA attache une attention toute particulière à son personnel et au développement de celui-ci. Avec aujourd’hui près de 28 500 employés, ŠKODA se classe parmi les plus importants employeurs de la République Tchèque et figure régulièrement dans les premières places au palmarès des employeurs les plus attractifs. L’école professionnelle en ingénierie mécanique à Mladá Boleslav s’inscrit dans une longue tradition vieille de 90 ans ; ce sont quelque 22 000 apprentis qui ont reçu leur diplôme au cours de cette période. Près de 900 apprentis à temps-plein sont aujourd’hui inscrits dans 14 formations professionnelles. Une centaine d’employés améliore actuellement leurs qualifications dans des formations de perfectionnement. 1400 élèves ont terminé avec succès leurs études dans l’Université ŠKODA, qui a ouvert ses portes en 2009 à Mladá Boleslav.

Un quart de siècle après son nouveau départ sous l’égide du Groupe Volkswagen, ŠKODA enregistre de nouveaux records de ventes : en 2015, les livraisons ont augmenté de 1,8 % soit 1 055 500 véhicules (11 037 200 véhicules en 2014). Le chiffre d’affaires affiche une hausse de 6,2 % avec un nouveau chiffre record de 12,5 milliards d’euros (11,8 milliards d’euros en 2014) ; le résultat opérationnel a augmenté de 12 % soit 915 millions d’euros (817 millions d’euros en 2014). Dès la fin de février 2016, les ventes mondiales de ŠKODA ont augmenté de 4,5 % soit 170 300 véhicules vendus, ŠKODA a réalisé un nouveau chiffre record sur les deux premiers mois de l’année. Cet exemple remarquable dans l’histoire de l’économie germano-tchèque représente un succès mondial. Avec ce 25ème anniversaire, ŠKODA et le Groupe Volkswagen entament une nouvelle étape importante.